Le local de l’Union Solidaires Rhône attaqué par des fascistes

Lyon, le 21 octobre 2019

Ce dimanche 20 octobre vers 14h00, un petit groupe de fascistes est parvenu à pénétrer dans l’immeuble où se trouve le local de l’Union Syndicale Solidaires Rhône. Ils ont réussi à tirer vers eux un camarade qui se tenait à la porte pour le jeter dans les escaliers et le rouer de coups avant de détaler lors de l’intervention d’autres camarades de Solidaires étudiant·e·s, alors en formation syndicale au local.

L’Union Syndicale Solidaires Rhône et Solidaires étudiant·e·s Lyon apportent tout leur soutien au camarade victime de cette attaque. Elles l’ont accompagné pour déposer plainte et l’Union Syndicale Solidaires Rhône portera également plainte.

Cette lâche attaque n’est hélas pas une première à Lyon. Plusieurs locaux militants ont été la cible des fascistes : ceux de la CGT, de la CNT, du Parti Communiste, la librairie La Plume noire ou Radio Canut… On dénombre encore de trop nombreuses agressions par des fascistes à l’encontre de personnes parce que jugées non blanches, étrangères, lesbiennes, homosexuelles , trans, militantes…

Il est hors de question que les fascistes tentent de faire régner la peur alors qu’un mouvement social d’ampleur se construit.

Nous constatons que les groupes fascistes lyonnais dissous se reconstituent, qu’ils disposent toujours de locaux malgré les interdictions. C’est inacceptable, tout comme il est inacceptable de voir des médias, des élu·e·s, des partis voire des membres du gouvernement attiser la haine, la xénophobie, le racisme et l’islamophobie.

No Pasaran

Solidaires 69

Le conseil constitutionnel reconnaît la gratuité des études !

Communiqué commun des organisations, dont Solidaires étudiant.e.s, ayant porté la QPC au sujet de l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiant.e.s etranger.e.s!

Le Conseil constitutionnel reconnaît le principe de gratuité et lui donne une valeur constitutionnelle!

Présentation de Solidaires Étudiant-e-s Lyon à la Bourse du Travail

Solidaires Etudiant-e-s Lyon vous invite à une soirée de présentation du syndicat jeudi 10 octobre à 19h !

Tu veux te renseigner sur Solidaires Étudiant-e-s ? Tu as envie de nous rejoindre ? Viens découvrir qui nous sommes et ce que nous faisons.

Au programme, une présentation de :
– Ce qu’est Solidaires Étudiant-e-s, notre fonctionnement, quels sont nos principes et nos valeurs 🌈
– Notre activité les années précédentes ✊
– Ce que nous allons faire cette année

Suivi d’une discussion tous-tes ensemble

Il y aura également de quoi manger et boire (sans alcool) pour un moment d’autant plus convivial ☕

Lien de l’événement Facebook : https://www.facebook.com/events/557400541736111/

Suppression de TD, quand est-ce que ça s’arrête ?

De nombreuses plaintes nous sont parvenues sur la suppression de TD en Licence, avec une augmentation d’étudiant-e-s par cours avec des TD pouvant atteindre 40 étudiant-e-s. Ce n’est pas un phénomène isolé, cela concerne toutes les filières : économie, psychologie, sciences politiques etc.
Un TD surchargé, concrètement, ce sont de moins bonnes conditions d’étude, il en devient moins facile de prendre la parole, de poser des questions, les étudiant-e-s disposent de moins de temps pour les travaux individuels et collectifs (exposés à 6 personnes, par exemple).

Pourtant, lors de la CFVU (Commission de Formation et de Vie Universitaire) du 22 mars 2019, la Présidence s’était engagée à conserver un nombre suffisant de TD en Licence en échange de la suppression des TD en Master. Aujourd’hui, les étudiant-e-s constatent à leur détriment que cet engagement, sous forme de chantage, n’a pas été tenu. Une fois encore, la Présidence fait le choix de porter atteinte à la qualité pédagogique de nos études.
Nous condamnons la suppression des TD pour toutes les filières. Qu’il s’agisse des Licences ou des Masters, nous exigeons que toustes les étudiant-e-s puissent assister à des TD dans les meilleures conditions. Cette année, les maquettes de cours vont être retravaillées : les intitulés de cours ainsi que l’organisation de chaque diplôme sont susceptibles de changer. Cependant, nous ne pouvons pas écarter la possibilité que ces modifications soient un moyen détourné de réaliser des coupes budgétaires (suppression de cours, etc.)

Solidaires étudiant-e-s Lyon fera tout ce qu’il est en son pouvoir pour ne pas subir de nouvelles suppressions de TD, mais nous avons également besoin de votre vigilance : nous encourageons les étudiant-e-s à ne rien laisser passer quant à la moindre transformation concernant leurs diplômes.

Solidaires Etudiant.e.s participe à une table ronde sur la hausse des frais d’inscription pour les étudiant.e.s internationaux!

🗣 Solidaires Etudiant-e-s Lyon a participé hier soir à une table ronde sur la hausse des frais de scolarité pour les étudiant-e-s internationaux, avec d’autres associations ainsi que la Présidente de Lyon 2.
Nous avons abordé de nombreux points : les conséquences désastreuses de « Bienvenue en France », son caractère raciste, mais aussi la nécessité de continuer à mobiliser et informer les étudiant-e-s.

Merci à AECAL, Association des Jeunes et Etudiants Guinéens du Rhône, Association des Étudiants et Jeunes Camerounais de Lyon – AEJC Lyon, Jeunesse Ivoirienne Solidaire – JIS Officiel, Association des Etudiants et Stagiaires Maliens de Lyon – Aesmaly de nous avoir invité et d’avoir organisé ce week-end !

La PMA, vraiment pour toustes ?

Le 6 Octobre « la manif pour tous » et associé se réunissent à Paris pour manifester contre l’adoption de la loi pour l’ouverture de la PMA aux femmes célibataires et aux couples lesbiens.
Ils appuient leurs revendications lesbophobes/LGBTIphobes sur de classiques rengaines déjà présententes lors des manifs contre la loi mariage pour tous en 2013 prétendant agir dans l’intérêt des enfants et qu’imposer à ces derniers d’avoir « deux mères » serait une « violence contre le réel » On se souvient tous et toutes de l’argument « c’est contre nature ».

L’article 1 présentement adopté est un pas en avant, certes insuffisant, mais qui permet aux femmes de disposer de leur corps et que nous devons défendre en plus de revendiquer :
➡️ l’extension de ce droit aux hommes trans et personnes intersexes. La proposition d’amendement visant à les inclure ayant été rejetée.
➡️ Que l’accès à la PMA pour les couples de femmes se fasse dans les mêmes conditions que pour les couples hétéros.
Quoi qu’il en soit il est crucial de maintenir notre soutien pour éviter un rétropédalage face à l’extrême droite.

Solidaire étudiant.e.s vous appelle/invite donc à participer au contre rassemblement organisé à Lyon place Sathonay, ce dimanche 6 Octobre à 15h.

Lien de l’événement : https://www.facebook.com/events/549993018911254/